Blogging

{ BLOGGING } Concilier blogging et vie privée

23 mai 2017

Ceux qui me connaissent dans la vie privée, savent que je suis une personne assez timide et introvertie. Parfois, on me reproche d’ailleurs ce trait de caractère. Il y a certaines choses que j’aime vraiment partager avec mes amis, alors que d’autres font partie de mon « jardin secret ». Et celui-ci, je m’efforce de le conserver et de le protéger. Cela a toujours fait partie de moi, mais il semble évident que ce phénomène s’est accentué avec le temps et les événements de la vie.

Pourtant, sur le blog, j’ai choisi de vous ouvrir les portes de ma vie, de vous inviter à y entrer et à en faire partie. De vous parler de certains aspects, plus ou moins personnels. Sans pour autant évoquer les moindres détails ou exposer mes proches.

Cependant, suite à certains débats qui ont eu lieu sur la blogosphère, j’en suis venue à me poser des questions. J’imagine que si vous écrivez, avez eu, vous aussi, ces interrogations un jour ou l’autre. Bloguer de façon anonyme permet-il de créer sa communauté tout en protégeant sa vie « réelle » ? Doit-on obligatoirement parler de son blog à ses proches ? Quel impact le blogging peut-il avoir sur la vie personnelle ?

Faut-il bloguer de façon anonyme ?

Lorsque l’on débute un blog, il faut bien réfléchir à l’image que l’on veut lui donner. Il s’agit non seulement de lui attribuer une identité visuelle (logo, polices, couleurs, etc…) mais également de savoir si vous souhaitez qu’il vous représente vraiment. Et donc, si vous avez clairement envie d’afficher votre photo à la vue de tous vos visiteurs.

Pendant longtemps, Cotton Candy est resté mon petit jardin secret. Un espace rien qu’à moi, visible sur internet mais sur lequel je ne souhaitais parler que de ma vie. Un journal intime en ligne, en quelque sorte. Petit à petit, j’ai (comme beaucoup de blogueuses) évolué et aspiré à autre chose. Je voulais que mon blog devienne davantage un coin de partage, une sorte de forum vivant, sur lequel je pourrais vous parler de tout et interagir avec vous, notamment au travers des commentaires. C’est ainsi qu’en 2015, j’ai commencé à vraiment bloguer comme je le fais aujourd’hui. J’espère d’ailleurs m’être améliorée d’articles en articles pour vous donner toujours plus envie de revenir, de partager et de commenter. C’est donc à ce moment-là que la question de l’image a commencé à se poser : dois-je bloguer de façon anonyme ?

Il est évident que chaque blogueuse aura sa propre réponse à apporter à cette question. Pour ma part, j’étais dans l’impasse. Je ne souhaitais pas bloguer de façon anonyme, sans pour autant m’exposer à tous vents. Étant enseignante, je n’ai pas voulu prendre le risque que mes élèves (ou leurs proches) puissent tomber sur le blog. Mais, je ne voulais pas non plus m’empêcher de vous parler de certaines choses. D’un autre côté, bloguer de façon anonyme m’apparaissait comme une hérésie. Le principe du blogging est le partage et donc, on se retrouve forcément exposé. Et puis, bloguer de façon anonyme c’est un peu cacher à ses lecteurs qui l’on est. Vous l’aurez compris, le choix n’a pas été simple. Mais j’ai finalement opté pour un blogging semi-anonyme : je refuse de me mettre en scène sur des photos ou des vidéos qui montrent clairement mon visage.

Bloguer oblige-t-il à partager sa passion avec ses proches ?

Tenir un blog c’est aussi prendre beaucoup (!) de temps sur sa vie personnelle pour réfléchir à des sujets de publication pour vous faire plaisir et vous divertir. Mais également rédiger des articles, prendre les photos qui illustreront lesdits articles, faire les retouches nécessaires, réaliser la mise en page avant la publication, etc. Autant de petites choses qu’une blogueuse fait dans l’ombre mais que personne ne soupçonne…en tout cas, pas si l’on est extérieur à la blogo. Ou si l’on ne connaît pas soi-même une personne qui tient un blog.

Mais beaucoup de blogueuses partagent-elles leur passion avec leur proche ? Vous êtes-vous déjà posés la question ? Rien n’est moins sûr. Là encore, il y a deux écoles. Celles qui ont le courage d’afficher leur image ont, à mon avis, mis au courant leurs proches de cette activité. Les autres, ce n’est pas certain.

Personnellement, Cotton Candy reste mon jardin « secret », même s’il est devenu plus lifestyle et moins personnel. Pourtant, très peu de proches sont au courant de ce passe-temps. Et les rares personnes de mon entourage qui connaissent le blog ne se doutent pas toutes du temps que cela prend ne serait-ce que pour rédiger un seul article. Vous devez vous demander pourquoi je n’en parle pas ? Est-ce que j’aurais honte d’être une blogueuse ? Pas du tout ! J’estime seulement que certains sujets évoqués sont parfois tellement personnels, que je ne souhaite pas nécessairement étaler mes pensées à tous ceux qui me connaissent dans la vie « réelle ». Néanmoins, il est évident que si je souhaite parler de ces mêmes-sujets, je pourrais le faire sans jugement. En tant que proche. Pas en tant que blogueuse.

Quel impact le blogging peut-il avoir sur la vie personnelle ?

En tant que blogueuse, mais aussi lectrice, je me demande souvent comment le blogging influe sur la vie d’une blogueuse, qu’elle soit influente ou non. Qu’est-ce que le blogging peut lui apporter ? Vous êtes-vous déjà posé cette question ?

J’avais déjà évoqué le sujet en décembre 2016, dans cet article. Si l’on tient un blog avec plaisir et passion, ce n’est pas de tout repos et il y a forcément un certain impact sur la vie personnelle. La recherche des thèmes et articles qui pourront plaire à nos lecteurs sont un travail de chaque instant. Si j’ai une idée, il faut absolument que je la note pour ne pas l’oublier. Parfois, le développement de l’article vient tout de suite. Je commence alors la rédaction, au détriment de mes autres tâches. Parfois, seul le thème m’inspire, alors, je laisse le travail d’écriture pour plus tard. En ce qui concerne les photos, c’est un peu le même principe. Mais je suis assez exigeante et il n’est pas rare que je passe des heures à photographier, retoucher, ou chercher la photo qui sera parfaite pour l’article que je veux publier.

Alors oui, même si cela ne saute pas forcément aux yeux, le travail de blogueuse a un sérieux impact sur la vie personnelle. Le tout est de simplement savoir faire la part des choses et compartimenter. Le blogging est une passion. Je n’en ferai jamais un métier. Alors, je refuse d’y passer tout mon temps, au détriment de mes proches.

En tant que blogueuse, comment conciliez-vous votre vie privée et votre blog ? En tant que lectrice, découvrez-vous l’envers du décor ou le connaissiez-vous déjà ?

(c) Images

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

16 commentaires

  • Reply Claire 23 mai 2017 at 11 h 58 min

    Hello !
    Article très intéressant et qui me parle, puisque je blogue de façon semi-anonyme. Je n’indique pas mon nom, je ne montre pas directement mon visage, mais si une connaissance me trouve il saura que c’est moi. J’ai d’ailleurs fait le choix de ne pas utiliser les réseaux sociaux pour partager mon blog (sauf Hellocoton).
    Claire

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 28 mai 2017 at 14 h 43 min

      Merci ton passage. Ton commentaire est très intéressant et une phrase m’intrigue. Pourquoi n’utilises-tu pas les réseaux sociaux pour promouvoir ton blog ? Afin de rester dans ce semi-anonymat ?

  • Reply Geekette At Home (@geekettehome) 24 mai 2017 at 5 h 00 min

    très bon article qui porte a réfléchir… pour l’instant je blogue de façon anonyme.. je suis une personne introvertie dans la vie de tous les jours mais mon blogue me permet d’exprimer mes passions, envies. c’est un peu une thérapie pour moi. je parle de chose que je n’oserais peut être pas parler au gens de mon entourage…

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 28 mai 2017 at 14 h 48 min

      Je conçois le blogging de la même façon que toi. C’est une sorte d’échappatoire, qui permet de se « libérer » de sa vie personnelle. Je comprends d’autant plus ton anonymat, que tu mets en avant le fait d’être d’introvertie. Je me reconnais beaucoup dans ton message.

  • Reply CyrielleMaakeup 24 mai 2017 at 19 h 16 min

    En tant que blogueuse, je concilie mon blog avec ma vie perso en m’organisant au mieux, je fais des journées ou soirées entièrement consacrées au blog, surtout lorsque mon chéri est au travail car il a des horaires rallongés..
    Pour ce qui est de ceux qui sont au courant il y a seulement le chéri, mes collègues et quelques proches mais ils sont rares !
    Des bisous !

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 25 mai 2017 at 23 h 19 min

      C’est un choix de ta part de n’avoir informé que peu de personnes ?
      Bisous.

  • Reply Picou 24 mai 2017 at 22 h 59 min

    Très bel article, qui résume en partie mes opinions sur le sujet! Mon blog est « neuf » de 4 mois et quelques, c’était une découverte pour moi et ça me passionne. Je me suis lancée dedans à corps perdu, et oui, c’est une charge de temps vraiment considérable, et aussi une façon de considerer sa vie de tous les jours d’un oeil totalement différent. C’est extrêmement enrichissant, à titre personnel ; mais entretenir un blog, et ses réseaux sociaux, c’est aussi chronophage et ça déborde sur la vie privée. Je blogue de façon anonyme, non pas parce que je ne m’assume pas, mais parce que j’ai envie de mettre en avant mes mots, plutôt que mon image – je ne cherche pas à dévoiler ma vie privée, mais mes humeurs. Au début je n’ai parlé du blog à personne ; puis à quelques très proches, parce que c’était important dans ma vie, et je voulais les prévenir. Mais au final, même intéressés sur le coup, on m’en reparle rarement, et ils me lisent je crois, encore plus rarement. Alors, écrire anonymement, et pour des inconnus, ça me va. Tant que j’y prends plaisir, c’est là l’essentiel!

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 28 mai 2017 at 15 h 02 min

      La tenue d’un blog est certes, chronophage, mais comme tu le soulignes si justement, la gestion des réseaux sociaux est également très prenante. Je me retrouve beaucoup dans ton commentaire et dans ta façon de percevoir le blogging.

  • Reply Chapitre-Livresque 25 mai 2017 at 11 h 57 min

    Un article très intéressant et dans lequel je me retrouve.

  • Reply Ornella 27 mai 2017 at 14 h 26 min

    C’est intéressant de lire à ce sujet. Tout le monde vit les choses différemment selon un spectre bien précis.

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 28 mai 2017 at 14 h 53 min

      Qu’en penses-tu ? De quelle manière blogues-tu et pourquoi ?

  • Reply La Curieuse 30 mai 2017 at 0 h 00 min

    Très chouette article dans lequel je me retrouve beaucoup ! Et jolie découverte par la même occasion de ton blog ^^ A très vite ! Emilie

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 5 juin 2017 at 15 h 03 min

      Merci beaucoup de ton passage et de ton petit mot, Emilie.

  • Reply tania 19 juin 2017 at 19 h 22 min

    pr moi ça aussi c est une activité 1 peu secrète
    c est mon petit espace à moi
    je fais 1 job qui n a rien à voir du tout

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 22 juin 2017 at 22 h 00 min

      Dans quoi travailles-tu, si ce n’est pas indiscret ? Et pourquoi as-tu choisi de garder ton anonymat vis-à-vis des personnes que tu connais IRL ?

    Poster un commentaire

    Rendez-vous sur Hellocoton !