Lecture

{ LECTURE } Maintenant et à jamais – Audrey Martinez

13 février 2018
maintenant-jamais-audrey martinez-cotton candy

Audrey Martinez est professeur des écoles à Nice. J’ai pu la côtoyer via internet et les réseaux sociaux, lorsqu’elle préparait le concours, puisque nous faisons le même métier. Lorsque j’ai appris qu’elle écrivait un livre, j’ai été pleine d’admiration. Je n’en ai jamais eu la force et chaque manuscrit commencé s’arrêtait au bout d’une dizaine de pages, tout au plus. Pourtant, au début, j’étais assez sceptique concernant son roman, d’autant plus qu’il s’agit d’un livre publié en auto-édition. Mais elle a eu le courage de se lancer. Oser être lue par d’autres. J’étais intriguée. Et puis un jour, j’ai reçu une carte cadeau valable sur un célèbre site marchand et j’ai décidé de sauter le pas, puisque son premier roman « Maintenant et à jamais », m’attirait de plus en plus. Mais en vaut-il réellement le coup ? Ai-je aimé cette première publication ? Réponses dans la suite de l’article !

Emma et Ian vivent à Nice, ils sont jeunes, amoureux et pensent avoir toute la vie devant eux. Jusqu’à cette soirée, le 14 juillet 2010, au cours de laquelle un drame va les frapper de plein fouet. Marquée par cet événement, choquée et anéantie, Emma va sombrer, s’éloignant progressivement de son grand amour. A bout de souffle, elle va faire un choix qui va bouleverser son existence. Source

mon-avis-lecture

Même si cet article n’est publié qu’aujourd’hui, j’ai préféré l’écrire à chaud, à la fin de ma lecture. Je ne souhaitais pas « digérer » ce que je venais de lire et préférais vous en parler tout de suite de peur d’oublier des choses. Clairement, j’ai été totalement séduite par ce roman, malgré quelques petits bémols. Ma lecture a été extrêmement rapide, puisqu’en 4 jours, je l’avais dévoré entièrement. Bravo donc, à Audrey Martinez, car pour un premier roman, il est vraiment bien réussi.

Si j’ai souhaité que cet article ne paraisse qu’aujourd’hui c’est parce que nous sommes à la veille de la Saint-Valentin et que ce roman parle d’amour. D’une histoire d’amour entre Ian, et Emma, qui se sont rencontrés au lycée. Malheureusement,la vie n’a pas été tendre avec eux et ils se sont rapidement retrouvés séparés, l’un sans l’autre. Ils ont, chacun de leur côté, dû surmonter de douloureuses épreuves dont il a fallu à chaque fois se relever. J’ai pris un réel plaisir à suivre ces personnages et je me suis attachée à eux. Je me suis parfois prise à me dire que Ian aurait du faire ci, Emma aurait dû lui dire ça, etc… Et puis, je suis arrivée à la fin du livre et là, énorme déception. Je ne m’y attendais pas du tout. Quelque part, cela prouve qu’Audrey Martinez a le don de pouvoir emmener ses lecteurs où elle veut, sans qu’ils ne s’en doutent.

Les thèmes abordés ne sont pas des plus joyeux. C’est ainsi que l’on retrouve Ian, engagé volontaire dans l’armée ou encore Emma qui doit face face à des violences conjugales. Ce n’est pas toujours simple d’aborder de tels sujets dans un roman, mais l’auteure a su le faire brillamment, sans entrer totalement dans le cliché.

Les personnages, quant à eux, sont assez attachants. J’ai pu lire sur d’autres avis qu’Emma était un personnage creux. Je suis assez d’accord dans la mesure où elle est passive et ne semble pas vraiment avoir de force de caractère, c’est d’ailleurs ce qui m’a le plus dérangée dans le roman. La psychologie des personnages n’est parfois pas assez travaillée. En revanche, il y a des passages (heureusement, la majorité), où l’auteur a sû prendre le temps de nous faire entrer dans les pensées de Ian et Emma. C’est un gros morceau de l’histoire et l’un des points clés de ce roman.

Enfin, n’oublions pas qu’il s’agit là d’un premier roman. Pourtant, Audrey Martinez a su manier les mots pour toucher ses lecteurs et ainsi les embarquer dans l’histoire et la vie de ses personnages. Cependant, tout n’est pas parfait (mais au fond, quel roman peut prétendre l’être ?) et on peut trouver à plusieurs reprises des tournures répétitives ou pas vraiment nécessaires à l’histoire. Le début du roman est parfois plus lourd, avec une ponctuation pas toujours adaptée. En revanche, bravo pour l’orthographe, qui est quasi irréprochable (je n’ai dû trouver que 2 coquilles dans l’ensemble de ma lecture).

Conclusion

J’ai donc passé un excellent moment avec Ian et Emma, dont l’histoire est vraiment touchante. Le sujet principal traité n’est pas forcément l’amour, tel qu’on pourrait le voir, mais bel et bien ses dérives et ses difficultés. L’auteure nous en parle d’une façon qui est bien amenée et qui plonge le lecteur dans le roman, sans difficulté. C’est une très jolie découverte et ce premier roman ne sera, sans nul doute, pas le dernier. Au vu de ce qu’elle nous propose ici, qui est très bon, pour un premier essai, Audrey Martinez ne peut que progresser et affiner sa plume.

9 / 10

Nul n’est parfait, Audrey Martinez a encore une marge de progression, comme chaque auteur, bien que ce roman soit vraiment agréable et bien écrit, pour un premier.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !