Lifestyle

Accueillir un animal chez soi : quels changements ?

6 octobre 2017

Ceux qui me suivent sur instagram le savent déjà. Nous avons adopté un animal. Je vous ai annoncé la bonne nouvelle le 16 septembre, avec cette photo. Soit un peu moins d’un mois après son arrivée. Eh oui, j’ai eu du mal à vous le cacher plus longtemps. Une petite boule de poils, un petit amour, une jolie petite lapine fait désormais partie de notre vie. Nous l’avons baptisée Nala, puisque chez les animaux, c’est l’année du N.

lapnin-nala-01

Quelles réflexions avoir avant d’accueillir un animal ?

Avoir un animal, nous connaissions tous les deux les enjeux et les implications. Mister a eu, auparavant, un chien et moi, une lapine. Nous avons longuement pesé le pour et le contre car nous hésitions grandement entre un chien ou un lapin. Et puis, petit à petit, nous nous sommes décidé pour un petit lapin. Mais avant d’en arriver là, il a fallu se poser certaines questions, dont nous avons fait la liste :

  • Tout d’abord, au niveau financier, serions-nous à-même d’assumer le coût d’un animal (nourriture, soins, jouets, frais de garde, etc…).
  • Dans le cas de l’adoption d’un chien, aurions-nous la possibilité de rentrer le midi afin de le faire sortir ?
  • Un chien serait-il heureux dans notre futur appartement ? Certes, avec balcon…
  • Comment faire dans le cas de voyages ou départs en vacances ? Comment emmener le lapin (il faut transporter la cage, sans oublier qu’elle fait 1m de long minimum) ? Si nous choisissons un hôtel, à qui laisserons-nous notre chien ?
  • Quels sont les avantages d’un chien ? d’un lapin ?

Il a fallu peser le pour et le contre de cette dernière question, à l’aide d’un tableau. Nous nous sommes appuyés sur les interrogations dont je vous ai fait part plus tôt dans l’article. Nous avons alors opté pour le lapin, beaucoup moins contraignant dans notre situation. Il en est également ressorti qu’outre l’aspect financier très coûteux du chien (compliqué à ajouter à l’achat de l’appartement), nous n’aurions pas nécessairement pu rentrer chaque midi pour le sortir. Au contraire d’un lapin, qui accepte plus facilement de rester dans sa cage où il dispose de tout, au long de la journée.

lapin-nala-02

L’arrivée à la maison : trouver son équilibre.

Nous avons eu la chance dès le début, d’avoir une lapine au caractère adorable. Elle n’a jamais eu peur de nous. Petit à petit, nous l’avons apprivoisée, bien qu’elle soit rapidement venue vers nous. Le plus difficile a été l’acceptation des caresses. En attendant le déménagement, nous vivons dans un studio de 35m². Mais, ce n’est pas pour autant que la miss n’a pas le doit de sortir. Nous avons organisé et sécurisé la pièce de manière à ce qu’elle puisse se dégourdir les papattes. Si bien que dès que nous sommes présents, elle est en liberté dans la pièce. En revanche, lorsque nous sommes au travail, ainsi que la nuit, elle reste dans sa cage. Nous la sortons, bien entendu, chaque matin, en nous levant et ce, jusqu’à notre départ. Elle est donc en semi-liberté et l’accepte très bien.

Concernant la propreté, nous avons découvert avec grande fierté, que l’éducation s’est avérée (presque) inutile. En effet, dès sa première sortie, il y a eu un petit accident. Mais, depuis, cela ne s’est absolument jamais reproduit. A chaque fois qu’elle avait un besoin, la demoiselle retournait dans sa litière. On a beau dire, mais un lapin est un animal extrêmement propre…c’est aussi ce qui a fait pencher notre choix vers le lapin.

Bilan après quelques semaines de cohabitation

Nala nous comble de bonheur. Chaque jour, elle nous fait rire, nous apporte de la tendresse et des câlins. Ses petits sauts et ses courses folles nous font littéralement fondre d’amour pour elle. En revanche, ce qui me faisait le plus peur était la nuit. Je craignais qu’on ne l’entende, qu’elle fasse du bruit ou même, dévore ses barreaux pour nous faire comprendre son souhait de sortir. Mais, cela n’est jamais arrivé. Elle s’est très bien adaptée à notre rythme et nous au sien. Nous ne regrettons en aucun cas notre choix et sommes très heureux qu’elle fasse partie de notre vie.

Avez-vous un animal ? Comment cela se passe-t-il ? Sinon, êtes-vous prêt à en accueillir un ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  • Reply Paillette 6 octobre 2017 at 9 h 33 min

    Coucou,
    Trop mignonne cette Nala ♥. C’était peut-être un chien dans sa vie antérieur. 😉
    J’ai eu, il y a un petit moment, un lapin moi aussi. Par contre, il était très peureux et faisait ses besoins où bon lui semblait.
    Mais, j’y étais attachée, comme tous les animaux que j’ai eu. Ce sont tellement des êtres remplis d’amour et d’innocence! Ils nous comble de bonheur et de joie.
    Je t’envoie des bisous pailletés (ainsi qu’à cette charmante Nala) et te souhaite un excellent vendredi. :*

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 8 octobre 2017 at 19 h 12 min

      Merci pour elle :). Je suis contente de lire ton avis. C’est très rare les personnes qui pensent le lapin comme une animal attachant et qui rend son maitre heureux. Malheureusement, ils sont souvent vus comme des peluches et sont « offerts » comme animal de compagnie à des enfants, qui, bien vite, s’en lassent et les abandonnent…

  • Reply Melle Bulle 8 octobre 2017 at 18 h 20 min

    Cet article me parle +++ car nous avons à la maison 2 chats (nous en avions 3, malheureusement notre Coquin nous a quitté il y a 2 ans) et 2 chiens … Et petite, j’ai eu un canari et 2 lapins. Et en effet, il faut se poser toutes ces questions car choisir d’adopter un animal est un vrai choix et une vraie responsabilité !
    En contrepartie, ils nous apportent tellement d’amour que c’est peu de sacrifices je trouve comparé à ce qu’ils nous offrent comme câlins, fous rires et compagnie !
    Ta petite Nala est vraiment trop mimi !

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 8 octobre 2017 at 19 h 27 min

      Oui, il me semble important de se poser les bonnes questions car trop d’animaux sont vus et « offerts » comme des cadeaux…sauf que ce sont de petits êtres vivants, fragiles, qui ont besoin que l’on prenne soin d’eaux. Je suis bien d’accord avec toi. Même lorsqu’elle fait des bêtises (très rare…mais elle en a faite une hier matin), je ne peux pas me fâcher car elle vient se blottir contre moi avec sa petite bouille qui ne demande qu’à recevoir des câlins…

    Poster un commentaire

    Rendez-vous sur Hellocoton !