Blogging

{ BLOGGING } Créer un blog littéraire #1

4 juillet 2017

On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article blogging. Mais, cette fois-ci, on ne va pas parler lifestyle, mais plutôt culture. Et plus précisément blog littéraire. Vous le savez, j’en avais déjà parlé ici, je tiens un blog littéraire, The inn of books, depuis décembre 2011. Cela fait donc près de 5 ans et demi que je parle de mes coups de cœur, que je chronique pour vous mes dernières lectures, que je vous parle d’auteurs, etc. Ainsi, j’ai eu la chance d’acquérir des connaissances dans ce domaine du blogging, que je vais aujourd’hui partager avec vous.

blog littéraire

Pourquoi créer un blog littéraire ?

C’est la première question à se poser avant de se lancer. Elle peut trouver différentes raisons selon vos envies, votre passion de la lecture, mais également la vision que vous en avez. Bien évidemment, le temps dont vous disposez est également très important : aurez-vous assez de liberté entre votre travail et votre vie professionnelle pour alimenter un blog. Car attention, ce n’est pas un travail de tout repos.

En 5 ans et demi de blogging littéraire, ma vision des choses a grandement évolué. Au départ, je l’avoue, j’ai surtout ouvert mon blog pour moi. Pour avoir un espace où retrouver mes avis littéraires. Et puis, c’était plus sympa de les écrire sur le clavier et de les poster sur un blog. Avec un peu de chance, quelqu’un viendrait me lire… Et puis, très vite, en découvrant de nombreux blogs, j’ai été très attirée par les partenariats que proposaient les maisons d’édition aux « influenceurs ». En voyant cela, je me suis demandée « Et pourquoi pas moi ? ». Puis, petit à petit, j’ai pris plaisir à bloguer, laissant tomber cet aspect commercial du blogging. Si mon blog intéressait les maisons d’éditions, elles seraient capables de venir vers moi.

Mon blog s’est agrandi, ayant de plus en plus de partages et de visiteurs (plus de 25 000 visiteurs en 5 ans, pour moi, c’est énorme). La qualité des chroniques n’y est sans doute pas pour rien. C’est comme les dissertations que l’on nous demande de rédiger en cours de français. Il ne faut pas simplement se contenter de dire que l’on a aimé ou non un livre. Il faut également expliquer pourquoi. Rentrer dans les détails. Parles des personnages, de l’univers, de la plume de l’auteur. Et cela demande un certain travail. Il ne faut pas se contenter de lire, il faut également analyser le roman, prendre des notes pour se rappeler des choses importantes dont on souhaiterait parler. En êtes-vous capables ? Êtes-vous prêts à partager vos lectures sur un blog ?

Comment créer un blog littéraire ?

Ca y est, vous êtes prêts à vous lancer ? Mais déjà, vous vous retrouvez face à un premier obstacle. Vous vous demandez comment faire pour créer votre blog littéraire. Là encore, il existe de nombreuses réponses à cette questions. Elles pourront varier d’une personne à l’autre, en fonction de leurs goûts et de leurs préférences.

Tout d’abord, il faut commencer par répondre à une série de questions. Celles-ci sont extrêmement importantes car elles vont déterminer la suite de votre aventure bloguesque. Il ne faut en aucun cas les prendre à la légère car vous risqueriez de le regretter par la suite…

  • Quel titre donner à mon blog ? C’est ce qui va être essentiel dans votre nouvelle activité. Cela va vous permettre de vous différencier de vos concurrents. Et il y en a de plus en plus. Le titre sera ce qui l’identifiera auprès de vos futurs lecteurs. Il faut donc qu’il indique bien le thème du blog, qu’il soit facile à mémoriser, mais qu’il ne soit pas trop banal.
  • Avec quel pseudo vais-je bloguer ? A vous de voir. Soit vous utiliser un pseudo qui vous correspond, soit votre vrai prénom. C’est à vous de décider si vous souhaitez rester anonyme…ou pas.
  • Quel hébergeur vais-je choisir ? Gratuit ou payant, c’est un choix. Il existe des sites vous permettent de créer des blogs tout faits, sans que vous ne deviez « mettre les mains dans le cambouis », comme on dit. Mais, si vous avez quelques connaissance en HTML, CSS et autres langages informatiques, vous préférerez peut-être un outil CMS (Système de Gestion de Contenu). En ce qui me concerne, que ce soit Cotton Candy ou The inn of books, j’ai opté pour WordPress.org. Il est facile à gérer et est disponible avec une multitude de thèmes et de plugins.
  • Quels sont les genres d’articles que je vais publier ? A vous de voir ! Vous pouvez choisir de ne poster que des chroniques (avis sur vos lectures), ou bien d’ajouter des concours, des rendez-vous (mensuels, hebdomadaires, etc….) des hauls (montrer à vos lecteurs vos achats). Il est également possible de créer un article spécialement pour montrer vos lectures en cours. L’essentiel est que cela vous corresponde.
  • Quelle structure va avoir mon blog ? Pour que vos lecteurs puissent naviguer facilement sur votre blog, il est très important que celui-ci soit clair, lisible. Votre structure devra donc s’adapter à votre contenu. Je vous déconseille de faire trop de rubriques car on peut très vite s’y perdre. En revanche, il me semble important (surtout si vous n’avez pas de barre de recherche), de créer un « index des chroniques ». Cela permettra une recherche plus facile, par titre (ou, éventuellement, par auteur). Ensuite, une page « Foire aux Questions » est également nécessaire, ainsi qu’une page de contact sur laquelle vous pouvez ajouter un formulaire, votre adresse mail ou bien un lien vers vos réseaux sociaux. Enfin, vous pourrez, par la suite, créer une page de « partenariats », qui permettra à vos lecteurs de découvrir tous les romans que vous avez eu la chance de recevoir des maisons d’éditions (ou des auteurs eux-mêmes). Cette page sera également une vitrine pour d’éventuels futurs partenariats.
  • Est-ce que je suis prêt à payer pour obtenir un nom de domaine ? Maintenant que vous avez répondu à l’ensemble de ces questions, vous êtes en mesure de savoir comment construire votre blog littéraire, si toutefois vous souhaitez démarrer cette aventure. Cependant, sachez qu’il vous faudra être vigilent : le blogging est une activité très prenante lorsque l’on est réellement investis. C’est parce que la tenue d’un blog, ce n’est pas une mince affaire, surtout lorsque l’on débute, que je vous proposerai très rapidement la suite de cet article (déjà bien assez long), pour vous guider vers le contenu et la fréquence de publication.

Êtes-vous tentés par la publication d’un blog littéraire ? En avez-vous déjà un ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  • Reply Ornella 6 juillet 2017 at 8 h 38 min

    J’admire les gens qui font un blog littéraire parce que je ne sais comment vous faites tous pour caser autant de temps de lecture dans votre calendrier, moi, ça m’est impossible. Mais je profite toujours beaucoup de ces jolis blogs qui donnent des idées et qui ont l’amour des mots.

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 13 juillet 2017 at 11 h 55 min

      Merci :). Disons qu’il faut « faire des sacrifices ». Même si ceux-ci n’en sont pas à proprement parler. Par exemple, le soir au lieu de me regarder un film ou une série, je vais me poser tranquillement sur le canapé ou dans le lit et je dévore un livre. Je te remercie d’autant plus de ton commentaire, qu’il vient de me donner une idée pour un prochain article !

  • Reply Magali 7 juillet 2017 at 12 h 07 min

    J’ai créé mon blog littéraire il y a presque un an, et je reviens régulièrement sur certaines questions que tu mentionnes! Au niveau du type de contenu, j’ai commencé par des chroniques (le plus facile pour moi), mais j’aimerais diversifier un peu… La question de l’anonymat ou pas, à quel point, je me la repose fréquemment aussi. C’est important je trouve de se laisser une marge d’évolution, il y a certaines choses dont on ne peut pas vraiment se rendre compte avant d’avoir commencé et fait ses premières expériences!

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 13 juillet 2017 at 12 h 05 min

      Avant toute chose, merci, car ton commentaire m’a permis de découvrir ton blog.
      Après visite de celui-ci, il me semble voir que tu as choisi de garder ton anonymat, c’est un choix personnel ou qui s’est imposé à toi ? (J’avoue que cela peut te paraître curieux mais je suis très intéressée par les points de vue des blogueuses sur cet aspects là)
      Tu as raison, lorsque j’ai ouvert le blog, je ne me rendais absolument pas compte de ce que cela allait impliquer. Parce que malgré tout, il faut garder un rythme de lecture assez « soutenu » histoire d’alimenter son blog. Mais heureusement, on peut avoir recourt à d’autres types d’articles, qui permettent de ne pas le laisser « mourir » si l’on se retrouve face à une panne de lecture.

    Poster un commentaire

    Rendez-vous sur Hellocoton !