Blogging

{ BLOGGING } Quels sont les avantages et les inconvénients ?

17 juin 2017

Et si aujourd’hui, on parlait blogging, en toute honnêteté, sans langue de bois ? Vous le voyez, mon blog s’étoffe de jour en jour. Je suis présente sur la blogosphère depuis quelques temps maintenant. La blogosphère, pour ceux qui l’ignorent, c’est la « planète des blogs ». Bref, ce monde est impitoyable et si on suit des blogueuses sur les réseaux sociaux, on constate que de plus en plus sont en train de râler contre le monde bloguesque. C’est pour ça que, depuis quelques jours, j’en viens à me poser des questions sur le blogging. Quels sont les avantages et les inconvénients que m’apporte la tenue d’un blog ?

Alors, quels avantages y-a-t-il à tenir un blog ?

La gestion d’un blog n’est pas une mince affaire, mais au final, qu’est-ce que cela m’apporte, nous apporte, de bloguer ? Quels sont les avantages de ce passe-temps, de cette passion ? Qu’est-ce qui peut amener certaines blogueuses à devenir professionnelles ?

#01. Faire des rencontres

Depuis que je suis présente sur le net (d’abord via des fansites, puis au travers du blogging), j’ai pu rencontrer un certain nombre de personnes, de façon virtuelle. J’ai découvert un certain nombre d’univers mais également ceux qui les façonnent. Lorsque l’on blogue, on apprend également à s’intéresser aux autres, lire leurs articles, les commenter. Sur la blogosphère, beaucoup le font par intérêt (« Tiens, je vais lui mettre un commentaire, j’en aurai un en retour. ») mais, je trouve qu’il est intéressant de voir ce que font les autres. Cela permet de s’enrichir sur le plan personnel et culturel. Mais pas seulement. En apprivoisant de nouveaux blogs, c’est aussi son mode de fonctionnement et de pensée que l’on peut remettre en cause. Mais également notre façon de voir le monde qui nous entoure.

#02. Assouvir sa passion pour l’écriture…

J’ai toujours aimé écrire. Cela remonte à ma plus tendre enfance. Depuis le CP, lorsque j’ai vraiment appris à lire. Mais, ce n’est pas pour autant que j’écrivais de façon correcte. Je n’ai jamais été très douée lorsque je devais rédiger des rédaction, des commentaires de textes, ou autres exercices linguistiques. Pourtant, je prenais plaisir. J’aimais écrire, mettre en forme, essayer de donner du relief à mon travail. Puis, ce n’est qu’en rentrant à l’IUFM que j’ai commencé à être plus dégourdie et épanouie, en écriture. Ainsi, j’ai même commencé un roman (que je n’ai jamais réussi à terminer, faute d’inspiration…).

#03. …et s’améliorer

Tenir un blog, utiliser des outils tels que le SEO, m’ont permis de remettre en question ma façon d’écrire. Ainsi, j’essaie de m’améliorer en tenant compte des conseils glanés à droite, à gauche. Bloguer permet de recevoir des remarques constructives (la plupart du temps) et s’améliorer. C’est aussi ce partage qui est important.

#04. Apprendre de nouvelles choses

Écrire un article sur un thème précis requiert presque systématiquement de se renseigner sur le sujet en question. C’est ainsi que le blogging apporte beaucoup à celui qui le pratique. Il permet d’élargir sa culture mais également d’approfondir ses connaissances. Avant de tenir un blog, je ne connaissais même pas le SEO, par exemple.

#05. Extérioriser ses émotions

Dans la vie de tous les jours, il n’est pas toujours simple d’exprimer ses émotions, d’extérioriser ce que l’on ressent. Malheureusement, le fait de garder nos sentiments pour nous, ne nous permet pas de nous épanouir pleinement, j’en suis convaincue. Ainsi, par exemple, dans cet article de mai 2017 : « Le tic-tac incessant de mon horloge biologique », j’évoquais avec vous la grande envie de maternité qui m’obsédait de plus en plus. Le fait de poser les mots par écrit m’a permis de me rendre compte de certaines choses. En l’occurrence, le fait que monsieur avait sûrement raison et qu’il valait mieux attendre encore quelques mois que tout soit plus stable. C’est également à la rédaction de ce post que j’ai pris conscience du pourquoi du comment. Aujourd’hui, je suis capable de dire pourquoi cette envie est si forte. Chose dont j’étais purement et simplement incapable auparavant. Bloguer permet donc d’extérioriser ce que l’on ressent mais également de porter un regard critique sur nos sentiments. Confronter ses ressentis avec ses lecteurs permet aussi d’en débattre, de discuter autour de chaque article publié et ainsi, pourquoi pas, d’avoir une vision des choses différente.

Tenir un blog, est-ce aussi rose qu’il y paraît ?

Chaque jour, de nouveaux blogs voient le jour. Pourtant, la blogosphère est un univers impitoyable (un peu comme Dallas…). Alors, en toute honnêteté, qu’est-ce que les blogueuses ne vous disent pas ? Quels sont les inconvénients à la tenue d’un blog ?

#01. C’est chronophage

Toutes les blogueuses assidues vous le diront : tenir un blog prend énormément de temps et ce, pour diverses raisons. Malheureusement, cela peut également impacter sur la vie personnelle : « Oh, regardes chéri, cette photo serait parfaite pour illustrer mon prochain article ! ». Et là, deux choix s’imposent à nous : lever le pied sur le blog ou essayer d’embarquer nos proches dans cette folle aventure. Peu de personnes de mon entourage sont au courant de l’existence de Cotton Candy. Pour autant, elles me soutiennent dans ce projet. Lorsque l’on est blogueuse, il me semble important de faire la part des choses et de privilégier ma vie personnelle à ma vie bloguesque. Je doute que vous m’en vouliez si un jour je ne publie pas pour raisons personnelles. Et puis, mieux vaut pas d’article un jour, qu’un article bâclé pour dire que l’on respecte à la lettre son quota de publication…

#02. Il faut sans cesse trouver l’inspiration

Sans doute l’un des plus gros désavantages du blogging à mes yeux. Mon carnet de blog (et mon bullet journal !) regorge(nt) d’idées pour Cotton Candy. Pourtant, même s’il ne s’agit que d’articles qui me parlent, je manque parfois cruellement d’inspiration. Sous quel angle aborder tel sujet pour le rendre intéressant ? Comment réaliser la syntaxe de l’article ? Quelle structure donner à mon article ? Comment trouver des titres et des paragraphes accrocheurs ? Toutes ces questions sont autant d’obstacles à la réalisation de certains articles. Mais, à d’autres moments, j’écris sans me soucier de tout cela…et avant que je ne m’en rende compte, mon post a pris la forme dont je rêvais.

#03. On doit s’imposer un certain sérieux et des règles

C’est sans aucun doute LA règle n°1 de toute blogueuse qui se respecte : il faut bloguer avec sérieux. C’est cela qui contribue à la renommée d’un blog. Si vous ne publiez pas régulièrement et avec un bon travail de fond, vous risquez de ne pas voir votre communauté s’agrandir et ce serait dommage. Mais tout ce sérieux n’est pas toujours simple à maintenir. Il faut donc apprendre à jongler entre sa vie personnelle, sa vie professionnelle et sa vie de blogueuse. Pas toujours évident, donc.

En résumé…

Bloguer présente tout de même des avantages plus importants que les inconvénients qui en résultent. Pour autant, on ne peut pas dire que la passion (et encore moins le métier !) de blogueuse soit de tout repos. En effet, même si l’on aime ce que l’on fait, il y a tout de même une contrainte éditoriale qui consiste à satisfaire nos lecteurs (qu’ils soient 10 ou 10 000). On ne peut pas se permettre de tenir un blog en publiant une fois de temps en temps, lorsque cela nous chante. La régularité est donc un facteur très important mais également très chronophage. Évidemment, il est hors de question de publier juste pour faire paraître un article. Celui-ci doit être mûrement réfléchi, écrit avec logique et construit. Sinon, autant ne pas publier !

Pour autant, une blogueuse apprend énormément (et sur de très nombreux plans) lorsqu’elle rédige un article, quel que soit son domaine. Et rien que pour ça, je n’abandonnerais pas le blogging. C’est un aspect qui m’apporte beaucoup. Il est donc important pour moi de continuer à bloguer car les avantages sont largement supérieurs aux inconvénients.

En tant que lectrice et/ou blogueuses, quels avantages et inconvénients voyez-vous aux blogs que vous suivez ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  • Reply tania 19 juin 2017 at 19 h 10 min

    chronophage oui
    mais je vois aussi les rencontres que je n aurais jamais fait ça
    partager avec des personnes passionnées
    le seul truc qui m gonfle ce sont les pb techniques
    c est un univers si passionnant
    je ne suis jamais à cours d idées
    c est le temps qui me manque

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 22 juin 2017 at 22 h 15 min

      Les problèmes techniques, on apprend à en résoudre certains avec l’expérience et en trifouillant sur son blog. C’est aussi du positif car ça permet d’acquérir de nouvelles connaissances.
      Comment trouves-tu du temps pour bloguer ?

  • Reply Ornella 21 juin 2017 at 10 h 05 min

    Comme toi, je lis de plus en plus que c’est un monde extrêmement faux et difficile, je parle de l’univers des blogueuses qui sont invitées à droite à gauche pour promouvoir des choses, se montrer et tester des produits. Une blogueuse assez connue me disait, il y a peu qu’elle ne supportait plus cet univers fourbe de vipères et l’hypocrisie ambiante. Donc je crois qu’il faut avoir des épaules solides et savoir se détacher un peu de tout ça.

    Moi, qui bosse aussi beaucoup dans le monde du spectacle, je fais mes armes depuis assez longtemps. J’ai le temps de me préparer à un éventuel boom difficile si jamais mon blog finissait par prendre beaucoup plus d’ampleur.

    • Fl3ur de lun3
      Reply Fl3ur de lun3 23 juin 2017 at 17 h 20 min

      C’est exactement ça. Il y a de vraies blogueuses qui font ça avec passion alors que d’autres sont prêtes à écraser tout le monde…Et encore, pour le moment, je n’en ai pas croisé à proprement dit. Juste entendu des choses pas très glorieuses à propos de certaines d’entre-elles.

    Poster un commentaire

    Rendez-vous sur Hellocoton !