Culture

Top 5 de mes séries du moment

5 mars 2017

Je ne sais pas pour vous, mais en ce qui me concerne, lorsque j’ai un coup de cœur pour une série, je peux regarder un certain nombre d’épisodes à la suite. Quand on aime, on ne compte pas, parait-il. J’avais donc envie de vous faire partager aujourd’hui un article assez léger, en vous parlant de mes 5 séries du moment.

#1. Chicago Med

Le quotidien mouvementé du personnel d’un des plus importants hôpitaux de Chicago.
Leur mission : sauver des vies, en se confrontant aux cas médicaux les plus critiques. Seuls leur courage et leur compassion leur permet au quotidien de faire face aux challenges parfois insurmontables de la médecine. Ainsi qu’aux dilemmes éthiques propres à leur noble discipline.

Cette série me faisait de l’œil depuis quelques temps déjà, mais je n’ai jamais trouvé un moment pour la regarder. Puis, très récemment, TF1 en a diffusé la première saison. J’ai donc regardé, par curiosité. Très rapidement, j’ai accroché aux personnages, à l’histoire de l’hôpital mais également à la vie des médecins, tous différents les uns des autres. Puis, petit à petit, en avançant dans la saison, j’ai trouvé que les épisodes étaient plus fades.

Malgré tout, je me suis attachée aux personnages et les « rebondissements » apportés par la fin de la première saison ont fait de nouveau chavirer mon cœur. Je suis avide de découvrir la suite des aventures du docteur Manning et de Will. Ne serait-ce que pour savoir comment leur relation va évoluer. Le docteur Rhodes a également pas mal bougé au cours de cette saison, notamment avec sa nouvelle spécialisation et avec les bouleversements qui ont eu lieu dans son nouveau service, je suis curieuse de voir ce que cela va donner.

#2. When calls the heart

L’histoire d’Elizabeth Thatcher, jeune enseignante habituée à la vie en haute société. Elle obtient son premier poste dans une petite ville minière de charbon dirigée par deux veuves.

Je connais Lori Loughlin depuis « Summerland ». Quant à Erin Krakow, je l’ai découverte dans « Army Wives ». Elle jouait le rôle de Gabrielle, la fiancée « veuve » de Jérémy Sherwood. Lorsque j’ai su qu’elle jouait dans cette nouvelle série, j’ai tout de suite eu envie de la découvrir. Surtout lorsque j’ai lu le peech. Une série sur une enseignante, j’étais curieuse de voir ce que cela allait donner.

M6 diffusait au mois de février le téléfilm « Le journal d’une institutrice », que j’ai regardé en replay, et devant lequel je me suis totalement ennuyée, soit dit en passant. J’ai lu par a suite que ce téléfilm était en fait le prélude à la série « When calls the heart » (en français : Le cœur a ses raisons). Puis, le lendemain, la chaîne a diffusé les deux premiers épisodes de la saison, que j’ai littéralement dévorés (merci le replay !).

Ce que j’ai le plus aimé, c’est l’attachement d’Elizabeth Thatcher (la jeune enseignante campée par Erin Krakow) envers les enfants dont elle a la charge. Elle s’efforce chaque jour de leur enseigner le plus de choses possibles afin de les sortir de la misère de la petite ville minière. C’est l’essence-même des enseignants : faire progresser et avancer nos élèves pour les aider au mieux à franchir les barrières de la vie.

Du côté de l’histoire « secondaire », on retrouvera tout au long de la première saison l’enquête autour de l’explosion de la mine, qui a tué 47 maris et fils. Ces épisodes tournent également autour de la reconstruction des veuves, après la catastrophe.
Du côté d’Elizabeth, c’est la rencontre avec le nouvel officier de la police montée qui va être au cœur de l’intrigue. Leur relation n’est pas des plus simples. Mais la façon que Jack Trenton a de lui faire la cour correspond tout à fait à l’époque à laquelle se déroule la série.

Enfin, dernier point positif (et non des moindres !) : les décors sont à couper le souffle. L’atmosphère de la petite ville minière transparaît à chaque scène. Quant aux costumes, les robes portées par Erin Krakow la mettent en valeur et sont tout simplement magnifiques.

#3. Scorpion

C’est l’histoire de Walter O’Brien, surnommé « Scorpion », un homme possédant le 4ème Q.I. le plus élevé du monde. Il a recruté quelques-uns des plus grands génies de la planète. Ensemble, ils ont fondé une société chargée de résoudre des crises urgentes et d’ampleur considérable. Comme celles que même la CIA ne parvient pas à régler seule. Inadaptés socialement, ils apprennent ensemble à vivre en communauté. Mais également à dépasser leurs peurs, leurs phobies et à vaincre leur solitude…
Inspiré de la vie et des affaires menées par le véritable Walter O’Brien.

J’ai tout de suite été séduite par le concept de la série. A mon sens, cela changeait beaucoup de ce que l’on avait, jusqu’à présent, l’habitude de voir. Les personnages sont attachants et ont chacun leur personnalité. Contrairement à d’autres séries, même si ici, Walter est « mis en avant », tous ont leur importance et leur place à part entière dans les épisodes. En revanche, je regrette fortement, qu’une fois de plus, les histoires d’amour entre personnages soient présentes. D’ailleurs, parfois, elles le sont trop. On notera par exemple la relation Walter / Paige qui évolue de façon assez complexe par moments. En revanche, ce qu’il se passe entre Toby et Happy me laisse parfois perplexe et quelque peu sur ma faim. Je pense que certains aspects mériteraient d’être mieux travaillés, à l’avenir.

#4. NCIS : Los Angeles

L’O.P.S. (Office des Projets Spéciaux) est une division du NCIS basée à Los Angeles et spécialisée dans les missions d’infiltration. “Tête brûlée” de l’équipe, l’agent “G” Callen change d’identité à chaque nouvelle mission. Son partenaire, l’agent Sam Hanna, est un ancien militaire spécialisé dans la surveillance. Grâce à une technologie de pointe et à des agents caméléons spécifiquement entraînés, cette unité mène à bien des opérations complexes pour déjouer attentats et menaces terroristes.

Cela fait maintenant 8 saisons que je suis avec toujours autant d’en train et d’enthousiasme les aventures de nos agents spéciaux de l’OPS. Chaque épisode est rythmé et les relations entre les personnages sont assez intéressantes. Je trouve qu’ils se complètent bien et apportent chacun quelque chose à la série. Mention toute spéciale à Deeks et Kensi, Kensi et Deeks, qui, depuis le début, sont mes préférés. Quant à l’agent Callen, j’apprécie son caractère parfois taciturne. Surtout qu’il est diamétralement opposé à la relation qu’il a avec son partenaire de terrain, Sam Hanna.

#5. Grey’s anatomy

Meredith Grey est la fille d’un chirurgien très réputé. Elle commence son internat de première année en médecine chirurgicale dans un hôpital de Seattle. La jeune femme s’efforce de maintenir de bonnes relations avec ses camarades internes.

Enfin, on termine avec cette série, que je n’ai probablement pas besoin de présenter. Vous connaissez tous Meredith Grey et son amour impossible avec Derek Sheperd, le brillant chirurgien et beau gosse de la série ? Mais si, vous savez, Patrick Dempsey !

J’aime les personnages et l’histoire globale. Même si je trouve que les intrigues propres à chacun manquent parfois de piment. Ou, au contraire, sont trop tirées par les cheveux. Sincèrement, il y a plus de morts dans cette série que dans beaucoup d’autres. Et, la pauvre Meredith a dû faire face à de nombreux deuils mais s’est toujours reconstruite. On y croit moyennement.

Et de votre côté, quelles sont vos séries du moment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !