Beauté & bien-être

{ BIEN-ÊTRE } 5 conseils pour lutter contre le stress

7 décembre 2016

Le stress. Ce fléau nous gâche (bien souvent) la vie. Parfois, il est même à l’origine de maladies avec lesquelles il n’est pas toujours agréable de vivre.
L’angoisse, je connais. Depuis plusieurs années, je retrouve souvent cette « petite boule » au fin fond de mon ventre. Qui me rappelle que quelque chose ne va pas. M’angoisse. Ou me stresse. Quelques fois, cette petite douleur surgit alors que je ne m’y attends pas. Alors que tout semble bien aller dans ma vie. Depuis que nous « cohabitons », j’ai appris à vivre avec. De façon un peu plus sereine. Alors si, comme moi, l’angoisse fait partie de votre vie, je vous propose de découvrir mes 5 conseils pour lutter efficacement contre le stress. Je ne dis pas qu’il y a une solution miracle, car nous sommes tous différents. Mais cela fonctionne pour moi. Alors pourquoi pas pour vous ?

#1. Le sommeil

Généralement, lorsque l’on est fatigué, le stress est exacerbé. Toutes les choses qui ne nous atteignent pas tant que ça d’habitude, prennent une place extrême et nous touchent au plus haut point. On est tous différents. Certains ont besoin de plus de sommeil que d’autres. Pour ma part, le temps optimal par nuit est de 9h. Mais c’est quasiment mission impossible avec mon boulot. Et je ne pense pas être la seule dans ce cas. Mais avoir un meilleur sommeil, ce n’est pas que dormir plus. C’est aussi dormir mieux. Cela passe également par le fait d’avoir un sommeil plus calme. Moins agité. Pour cela, je n’ai pas encore la solution miracle à vous proposer. Cependant je peux vous donner mes quelques astuces qui semblent plutôt bien fonctionner : se vider la tête (j’ai opté pour l’utilisation d’un BuJo) et éviter les écrans (notamment le smartphone).

babies-869264_960_720

#2. L’homéopathie

Parfois, je suis dans des périodes creuses concernant le sommeil. Celui-ci est assez agité et il m’est impossible de m’endormir avant 1h ou 2h du matin. Pas simple quand le réveil sonne à 6h45 le lendemain et qu’il faut gérer mes petits monstres d’élèves, toute la journée. J’ai commencé l’homéopathie lorsque je passais le BAC. Puis j’en ai repris à (presque) tous les moments-clé de ma vie : le permis, les partiels, le CRPE, la première inspection. Chaque fois, la « boule au ventre » dont je vous parlais plus haut, disparaissait. J’ai donc tenté l’expérience lorsqu’il ne semblait pas y avoir d’angoisse particulière mais que je ressentais du stress et avais un sommeil agité. Cela a été très concluant. Sommeil plus calme, nuits moins agitées, plus de cauchemars et de réveils en plein milieu de la nuit.

natural-medicine-1738161_960_720

#3. Les câlins

Sans aucun doute LA méthode que je préfère pour lutter contre le stress. Lorsque quelque chose m’angoisse ou que je ressens cette boule au ventre, un câlin de mister et tout s’évapore. Il a d’ailleurs été évoqué dans plusieurs études scientifiques que les câlins avant de dormir diminuent le stress. Ils font chuter l’hormone qui en est responsable, alors qu’ils font augmenter celle du bien-être. Si vous n’avez pas d’homme dans votre vie, pas de panique. Vous pouvez toujours câliner votre nounours fétiche. Ou vous rendre au point #4 de cet article.

teddy-1338895_960_720

#4. La nourriture

Je ne pense pas que ce soit la réponse au stress la plus intelligente de cet article. Pourtant, dès que je suis angoissée, je trouve du réconfort dans la nourriture. Et particulièrement dans le sucré. Dans ces moments-là, les viennoiseries, pâtisseries et confiseries, sont mes pires ennemies. Elles me permettent en quelque sorte de compenser ce mal-être produit par le stress. Pourtant, je le regrette très vite. Pas par rapport à mon poids, comme beaucoup d’entre-vous pourraient le penser. Mon poids, je m’en fiche éperdument. Enfin si, je veux grossir. Mais si je regrette de me réfugier dans la nourriture sucrée, c’est surtout car elle réveille ma maladie.

melon-625130_960_720

#5. Le footing

Parfois, il ne me reste que cette dernière solution pour lutter contre le stress. Le footing. Vous savez, ce sport que beaucoup n’aiment pas. « Rholala tu cours ? Anh mais c’est trop casse-pieds ! Comment tu peux aimer ça ? ». Parfois, je cours par envie. Parfois, par nécessité. Le footing me permet d’évacuer le stress. Surtout lorsque celui-ci est à son paroxysme. Le simple de fait de courir, bercée par de la musique, m’apaise. Lorsque l’on pratique ce sport, on oublie tous nos tracas. Tout ce qui nous entoure. Et donc, toutes ces petites choses qui peuvent contribuer au stress.

man-1245658_960_720

De votre côté, quelles sont vos astuces pour lutter contre le stress ?

(c) Images de l’article

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez peut-être

0 commentaire

Poster un commentaire

Rendez-vous sur Hellocoton !